Frère et soeur, Jumeaux

Rythme de mes jumeaux

  • Qu’en est-il du rythme de mes jumeaux?

Ici je vais vous parler du rythme de mes jumeaux. Mon fils et ma fille se sont développés dans mon ventre en même temps, ils sont nés le même jour et pourtant ils n’ont pas du tout le même rythme. Je dirai même plus ils sont complètement différents.

Mon fils est né plus petit et moins lourd que sa sœur. Cette différence de gabarit arrive souvent chez les jumeaux. Il a pendant les 4 premiers moi,s mangé moins, beaucoup moins que sa sœur. Puis avec la diversification la différence de quantité s’est atténuée. Mais pour autant la différence de poids ne s’est pas estompée.

Aujourd’hui à 8 mois ils mangent tout les deux la même quantité de nourriture. Heureusement. Et mangent très bien.

Dès la maternité ils ont été décalés pour les repas, je trouvais cela plus facile pour les gérer là bas. Pour le coup, ça n’a pas été facile, je n’ai pas beaucoup dormi malgré l’aide des puéricultrices.

De retour à la maison, j’ai décidé de les laissés prendre chacun leur rythme. Les nuits sont donc restées courtes pendant les 3 premiers mois.

C’est à partir du quatrième mois qu’ils n’ont plus pris de biberons la nuit, « ils ont fait leurs nuits ».

  • Le sommeil

Comme je disais, ils ont chacun dormis autant qu’ils voulaient et mangés quand ils avaient faim.
Le matin a souvent décalé car mon fils se réveillait avant sa sœur. En ce moment, ils se réveillent tout les deux assez tôt chacun leur tours.

À midi grâce aux différentes siestes, ils mangent ensemble, mais pas toujours. Idem pour les deux autres repas.

Pour ce qui est du sommeil, ils sont encore là très différents. Mon fils dort mieux que sa sœur. Il s’endort plus tôt et je dirais plus facilement, se réveille moins qu’elle la nuit et fait de plus longue sieste.

Ma fille a toujours moins bien dormit. Son sommeil est agité. Elle se réveille plusieurs fois par nuit (les fameux réveils tétines). Et ses siestes ne sont pas aussi longues que son frère. Les premiers mois elle avait du mal à s’endormir dans son lit donc elle finissait souvent à faire ses siestes dans le lit de son papa et de sa maman. Elle dormait mieux au milieu de nos odeurs que dans son lit. Maintenant elle dort dans son lit pour les siestes et les nuits. Nous lui avons laissé le temps de s’habituer à son lit.

Elle aura tendance à dormir par 30 min, enfin ça c’est à la maison. Car à la crèche bizarrement ses siestes sont plus longues. Allez comprendre les enfants…

  • L’éveil

Si je vous dis qu’ils sont là encore différents çà ne vous étonnera pas.

Mon fils est plus tonique que sa sœur, il pédale sans cesse dans le vide. C’est fatiguant à regarder parfois.

Il est aux aguets, très observateur déjà à son âge. Il regarde partout autour de lui et porte de l’intérêt à tout. Toujours avec le sourire aux lèvres!

Ma fille est tout autant sensible à ce qui se passe autour d’elle mais elle le montre moins. Elle est moins tonique et moins excitée que son partenaire préféré.

C’est elle pourtant qui se sera retourné en premier, passage du dos au ventre, assise seule, levée et sortie des dents. Mais son frère l’a suit toujours de près. Ma fille fait du quatre-pattes alors que son frère rampe, il aime aussi beaucoup se tenir debout.

Je ne sais pas qui marchera en premier. Au premier abord je dirais ma fille mais, mon fils depuis qu’il sait se mettre debout, commence à avancer en se tenant aux meubles.

Leur médecin me dit qu’ils sont en avance pour leur âge. Il est vrai que depuis leur plus jeune âge je les éveille autant que possible. Ils ont très vite chercher a toucher, manger tout ce que je leur montrais. Ils sont aussi souvent par terre pour ramper, se retourner, entouré de jouets. Certains appel cela la motricité libre. Pour moi c’est les laisser vivre leur vie sous ma supervision. D’ailleurs ils ont un parc et des trotteurs qui leur permets de faire d’autres expériences. Je ne les assimile pas à des instruments limitant l’évolution de la motricité. Ils apportent autre choses. Les barreaux du parc leur permettent de se lever et le trotteur de voir le monde d’un peu plus haut.

J’ai hâte qu’ils marchent seuls, j’espèrent ne pas trop le regretter.

  • La crèche

Depuis peu mon duo va à la crèche. Je vous avoue que je suis ravie d’avoir eu deux places.

Du coup les enfants font de nouvelles découvertes et leur éveil est stimulé. Lorsque je les dépose mon fils file jouer, explorer le monde. Alors que sa sœur me surveille du coin de l’œil et commence à pleurer quand je m’éloigne. A l’heure de les récupérer, là aussi je note une différence. Mon fils me voit, sourit et repart jouer alors que sa sœur me tend les bras. Tout ce passe bien pour eux là bas. Ils voient autre chose que la maison et peuvent se détacher un peu de moi (pas trop quand même).

Mon aîné à été chez une assistante maternelle, une super expérience il a été plus que chouchouté. Mais pour eux je pense qu’une structure comme la crèche sera mieux. Ils découvrent de nouveaux jeux, de nouvelles personnes, des copains, une autre nourriture, les microbes,… etc

Une nouvelle page commence pour eux avec la découverte de la vie en communauté et pour moi qui peu souffler un peu en journée et me concentrer sur moi et mon avenir professionnel.

Laisser un commentaire