Frère et soeur, Jumeaux, Parents

Peut-on aimer un second enfant autant que le premier?

Cette question, peut-on aimer un second enfant autant que le premier?

Je me suis posée cette question plusieurs fois depuis que je suis devenue maman!

En effet quand on rencontre son premier enfant et que l’on se rend compte de notre amour pour lui. Un amour inconditionnel. Cette question est selon moi légitime.

Enfin je pense, vous ne vous êtes pas posé cette question avant d’accueillir votre second enfant?

Avant même d’être sûr de vouloir un jour un autre enfant. Lorsque je dévorais d’amour mon fils aîné je me demandais si j’arriverais un jour à éprouver ce même amour pour un autre être humain.

Cette question s’est transformée en angoisse quand l’envie d’agrandir la famille a pointé le bout de son nez.

Je suis comme tout parent très fière et émerveillée par chaque mot ou geste de mon fils. J’ai eu beaucoup de mal à imaginer qu’un autre être pourrait être aussi parfait que lui.

Lorsque j’ai parfois abordé le sujet avec des parents d’au moins deux enfants, on me disait de ne pas m’inquiéter. Que je trouverais mon second enfant aussi merveilleux que le premier.

Mouai, j’aimerais bien voir ça, ou pas…

Énormément d’interrogations, de doutes et forcément de peurs.

Comment je fais si mon amour est différent?

Si je fais une différence entre mes enfants?

Entre celui qui m’a appris à être maman, qui me rend si fière et mon autre enfant?

Alors, vous n’imaginais même pas mon angoisse quand j’ai appris que j’allais avoir des jumeaux et devoir aimer 3 enfants de la même façon!!

Peut-être qu’un pleurera plus que l’autre?

Ou que l’un dormira plus que l’autre?

Ou bien que l’un sera plus câlin que l’autre?

Que le lien magique de l’amour maternelle se créera plus facilement avec l’un qu’avec l’autre?

Vais-je faire une différence entre mes 3 enfants?

Oui je me suis vraiment posée ces questions, je vous assure et je suis un peu honteuse d’avoir un jour pensé que j’aimerais moins mes autres enfants.

En pratique ça donne quoi?

Aujourd’hui à bientôt 1 année passée à 5 à la maison, avec une fratrie de 3 enfants dont un duo de choc!

Oui, mes enfants sont tous différents sur bien des points.

Mon aîné, celui qui a fait de moi une maman et qui m’en apprend tous les jours à ce sujet. Il nous est d’une grande aide avec son frère et sa sœur. C’est un rigolo qui aime nous faire des blagues (enfin toujours la même ou presque). Il est assez facile à vivre même si nous devons lui répéter plusieurs fois les choses. Comme tous les enfants il teste ma patience et mes limites. Je suis très fière de lui.

Quant à l’aîné des jumeaux, mon second fils donc celui qui a la place la moins facile dans une fratrie. Il paraît calme avec son sourire coquin et ses fossettes qu’il dégaine à chaque nouvel rencontre. C’est un rapide qui n’hésite pas à nous faire une comédie (oui à même pas un an) si nous lui bloquons une porte de placard qu’il voulait ouvrir, ou qu’on lui prend des mains un téléphone qui n’était pas à sa place. Il aime découvrir les choses et le monde qui l’entoure. Lorsqu’on le dépose quelque part il file explorer l’espace mis à sa disposition.

La cadette de la famille, mais aussi la seule fille de la fratrie est réservée au premier abord. Il vous sera difficile de lui soutirer un sourire si vous ne faites pas partie de son cercle de connaissance. Elle est très câline, mais ne se laisse pas faire, elle tient tête à n’importe quelle personne qui aurait le jouet qu’elle convoite! C’est bien trop souvent son frère qui en fait les frais (tirage de cheveux, vole de jouets…etc). Certain dirons d’elle qu’elle est le dominant du duo.

Pour conclure

Mes enfants ont des caractères bien distincts et affirmés.

Et en y réfléchissant, je me trouve nulle de m’être posé cette question, peut-on aimer un second enfant autant que le premier?

Maintenant que je le vis au quotidien, je sais bien que malgré leurs différences je les aime, je les aime tous les trois il n’y a pas de doute. Je n’en aime pas un plus que l’autre. Et je les trouvent extraordinaires chacun pour leur personnalité.

Donc je peux le dire sereinement, oui vous aimerez tout vos enfants de la même manière, ils auront chacun ce petit quelque chose qui vous rendra fière d’eux.

L’amour d’un parent, d’une maman est inexplicable il naît dès que l’on sait qu’un être grandi en nous et ne finira jamais de grandir…

Laisser un commentaire