Jumeaux, Parents

La première année avec des jumeaux

Nous avons fêté les 1 an de mon duo.

La première année avec des jumeaux, soit les 365 jours les plus longs de ma vie, mon duo de choc vient d’avoir 1 an…

J’aimerais dire que le temps passe vite. Mais si vous saviez combien de foi j’ai prié pour qu’enfin cette année arrive a son terme. Dans ces moments de stress, de fatigue, de désarrois, de pure ras-le-bol de parent jumeaux. Car, oui tout est décuplé car multiplié par deux. Double de biberons jours et nuits, de changement de couches, de câlins, de pleurs et j’en passe.

Grâce à mon expérience avec mon fils aîné, je sais que l’année la plus difficile est la première. Voilà pourquoi j’avais hâte d’atteindre cette date fatidique.

La première année avec des jumeaux en quelques chiffres:

C’est plus de 5000 couches, 4000 biberons, environ 365 bains et 1500 changements de tenue,…

Un nombre incalculable d’heures de sommeils en moins et de crises de nerfs, au moins 730 disputes dans le couple.

Mais aussi des bisous, des câlins, sourires, rires, gazouillis et tout ça multiplié par deux.

Un bon 1000ier d’émerveillements et un sentiment de fierté immense. Fière d’avoir fabriqué deux bébés en même temps, d’avoir tenue le coup lors de cette grossesse par toujours facile. Mais aussi de tenir le coup une fois qu’ils sont là auprès de nous. Deux bébés en même temps c’est énormément de travail. Et même si les papas sont de plus en plus présents, je pense qu’ils peuvent nous le concéder, la maman subit beaucoup plus la première année.

L’avantage avec des jumeaux c’est qu’on est jamais a court de ces moments de bonheur qui nous remonte le moral avant la prochaine crise.

La première année avec des jumeaux: Alexandre

Il est né le 20 janvier à l’heure du déjeuner. Il ne prenait pas bien le sein et même en passant au biberon il était un petit estomac (heureusement que cela a bien changé).

C’est un petit gabarit encore aujourd’hui, mais avec une chevelure brune dense, des fossettes et un sourire irrésistible.

Son examen auditif à l’oreille gauche s’est avéré négatif à la maternité. 10 mois plus tard le médecin me rassurait Alexandre entend bien.

Mon petit homme s’est retourné a 5 mois et a fait du quatre pattes en vacances à 7 mois, il s’assoit seul à 8 mois.

Sa première dent a pointé son nez a ses 6 mois.

Il s’est mis tôt debout à 7 mois et aime marcher en se tenant aux meubles. Mais ses premiers pas seul il les fera à 11 mois. Depuis il ne s’arrête plus.

C’est un petit garçon joyeux, souriant, futur geek, observateur et coquin… Il est souvent devancé par sa sœur, mais quand il se lance il est sûr de lui et fonce.

La première année avec des jumeaux: Chloé

Elle est arrivée 1 minute après son frère. C’est un beau bébé bien potelé, qui mange bien. Mon bébé câlin, nous nous endormons souvent ensemble blottie l’une contre l’autre ses premiers mois de vie. Mais encore aujourd’hui elle aime se blottir dans mes bras.

Très tôt, elle se fait entendre et encore aujourd’hui elle a beaucoup de voix… Elle se tortille beaucoup, bien trop souvent et du coup dort très mal, heureusement qu’avec le temps cela s’arrange.

C’est à ses 4 mois qu’elle s’est retournée et s’est mise assise en vacances toute seule comme une grande à à peine 7 mois! Un moment elle est allongée et le moment d’après Chloé se tient assise tout sourire.

Sa première dent est sortie à 6 mois. Ma princesse s’est levée à 7 mois et fera ses premiers pas avant son frère a tout juste 11 mois! Les deux premières semaines elle marche très peu. Mais elle prend de l’assurance quand son frère se lance deux semaines plus tard! Ils sont mignons tous les deux à gambader en tanguant dans la maison.

C’est une demoiselle méfiante, bagarreuse, câline, un chouia exigeante (je me demande de qui elle tient cela?)

La première année avec des jumeaux : Le duo

Au début malgré mon envie de faire perdurer après la naissance un lien fort entre eux, ils n’avaient pas l’air de se rentre compte de la présence de l’autre. Pourtant, ils ont dormi ensemble dans le même lit jusqu’à leur 3 mois, je leur faisais tout ou presque ensemble. Je les mettais dans le parc, par terre, sur le tapis d’éveil, sur le canapé toujours ensemble, mais il ne se passait rien. Pas d’étincelle entre eux… Heureusement a l’aube de leur 1 an une complicité est née.

Petit a petit ils ont joué ensemble, je me rappel encore sur le tapis d’éveil, tout les deux sur ventre face à face à éclater de rire. C’est leur truc (ou celui de tous les jumeaux) éclater de rire ensemble et ce son est juste parfait. Ils sont passés par la phase se courir après a quarte pattes, ou être de chaque côté de la table et rigoler ensemble.

Ils sont entrés à la crèche à 7 mois et demi, autant vous dire que le rhume s’est invité par la même occasion dans la maison. Nous enchaînons rhume, trachéite et gastro tout l’hiver. Cependant, le choix de la crèche, c’est aussi pour l’encadrement qu’offre une structure adaptée aux enfants entouré de copains afin d’avoir des interactions.

Sinon depuis leur plus jeune âge, j’ai commencé petit a petit la diversification alimentaire vers 4 ou 5 mois. En leur donnant des gâteaux type boudoirs puis du pain, cuillères de mon assiette, brioche,… etc

La première année avec des jumeaux: En bref

C’est beaucoup trop de travail et de bonheur heureusement. Il n’y a malheureusement et à mon gout pas assez d’aide pour ces familles qui financièrement rencontre quelques problèmes. Comme pour le paiement de deux modes de garde, les couches qui ne sont pas données, le lait, vêtements, etc Et plus tard pour les études, le permis ou la la cela me donne le tournis.

C’est aussi 5 dents de sortie au total, 4 pieds qui gambadent partout, 2 fois plus de câlin, de rire, sourires, joie de vivre et de jouets…

Mais également de bêtises, de crises, de pleurs et de vigilance…

Cette première année a été difficile, mais pas aussi terrible que je me l’imaginais quand j’ai appris que des jumeaux allaient débarquer dans notre vie tranquille.

En bref, Ce n’est pas tous les jours facile, mais pour rien au monde je n’échangerais ma place et ma famille.

Ce duo, mon duo j’ai hâte de voir ce qu’il va donner avec le temps.

 

Laisser un commentaire