Couple

Devenir parents et le couple dans tout ça?

Devenir parents, une épreuve pour le couple.

Pourtant rien de plus merveilleux pour un couple amoureux que l’arrivée d’un enfant ou de deux en même temps.

Malgré le bonheur de voir ce que l’on a fabriqué à deux, comme j’aime l’appeler le parfait mélange de l’un et de l’autre. Certains aspects de la parentalité viennent ternir le bonheur du couple. Quand d’autres moments viennent renforcer les liens.

Pour parler des mauvais moments et bien commençons par le commencement, le nourrisson!

Quand notre aîné est arrivé dans notre vie je pense que nous n’étions simplement pas prêt. Je pense aussi que personne n’est vraiment prêt à accueillir un petit Homme qui ne sait que pleurer pour s’exprimer!

Nous l’avons d’abord admiré. C’était le plus bel enfant que j’ai jamais vu (normal il est le parfait mélange entre l’homme de ma vie et moi). Et puis il a commencé à pleurer pour ma part ça a commencé à la maternité, il pleurait toutes les nuits je ne savais pas quoi faire. Malheureusement pour moi les sages femmes de l’époque ne m’ont pas été d’une grande aide. Heureusement pour ma seconde expérience, à l’arrivée de mes jumeaux, j’ai été chouchouté par ces dernières.

Entre les pleurs d’un bébé inconsolable, la guerre des couches à changer (entre mon mari et moi), les réveils nocturnes (mon fils n’a fait ses nuits qu’à 7 mois et encore, après cela il y a eu les réveils tétines plus court mais plus nombreux), la fatigue, j’avais l’impression de ne plus être sur la même longueur d’onde que mon amoureux.  Je ne le comprenais pas. Les disputes pour rien se sont multipliées.

Heureusement voir notre fils grandir nous émerveillaient. Avec le temps ça a été de plus en plus facile avec notre petit Homme ce qui a adouci les tensions apparues dans notre couple et une bonne discussion aussi.

Quand nous avons appris que nous attendions ensuite des jumeaux j’ai beaucoup appréhendé. Ces moments que nous avions déjà vécu et dont nous étions sortie plus fort allez être de retour et multipliés par deux.

Aujourd’hui avec 6 mois de vie communes à 5 je peux vous dire qu’il y a également des hauts et des bas. Des disputes pour rien la plus part du temps, mais globalement je trouve que nous nous en sortons mieux. Peut être sommes nous plus prêt psychologiquement…Nous nous disputons bien-sûr mais surtout nous parlons ensemble de ce qui nous chagrine. La fatigue, les pleurs, le manque de temps pour soit, ou pour le couple. Tout les sujets sont abordés au besoin.

Alors prenez du temps pour vous dès que vous le pouvez, discutez entre vous, crever les abcès et réconciliez vous. Pour moi, un couple qui ne se « dispute » pas ne se dit pas les choses. On ne peux pas être d’accord sur tout.

Laisser un commentaire